Nous relayons ici le courriel reçu du Dr Ludovic Le Moing, médecin généraliste installé à Moutier Rozeille qui fait appel à la solidarité pour récupérer des surblouses pour les soignants du bassin d’Aubusson.

Si vous pouvez aider contacter nous sur contact@felletin.fr nous ferons suivre vos coordonnées au Dr. Le Moing

« Notre département (et notamment la zone Aubusson/Felletin) a été pour le moment relativement épargnée par l’épidémie. Il est cependant probable que nous vivions dans les prochains jours une augmentation du nombre de malades comme l’illustre la découverte d’un nombre conséquent de cas à l’Ehpad du Mont.
Les médecins et infirmiers libéraux se sont organisés sur le secteur pour gérer une augmentation du nombre de patients.
Comme dans les autres départements où l’épidémie est « en avance » par rapport à notre situation, les soignants vont manquer de protections et notamment de surblouses. Ces protections ont pour but, au delà de protéger les soignants, d’éviter leur contamination afin qu’ils deviennent vecteurs du virus auprès d’un nombre important de personnes à risque de formes grave.
Les surblouses manquent dans tout le système de santé, y compris à l’hôpital et nous n’avons aucun moyen d’en obtenir par les circuits officiels. Le Conseil Départemental a pris l’initiative de commander du voile d’hivernage et de mettre à contribution l’association des couturières Creusoises pour confectionner des surblouses à usage unique. Leur capacité de production seront néanmoins inférieures aux besoins et ces surblouses serviront en priorité aux auxiliaires de vie et IDE libérales, très exposées lors des visites au domicile des patients âgés.
Reste donc, pour obtenir des surblouses, le système D et la solidarité entre la population et les soignants !
Il est difficile voir impossible pour les soignants, en plus de leur activité, d’appeler tous les professionnels du secteur susceptibles d’utiliser des surblouses (bouchers, vétérinaires, professionnels du bâtiment, magasin de bricolage et de vente de matériel agricole, lycée professionnel, usines de produits alimentaires, d’électronique, de pharmacie et parapharmacie…).
Serait il possible que les collectivités locales nous aides dans cette recherche?
Si vous disposer d’informations à ce sujet ou de donations, merci de me le signaler afin que je m’occupe de leur répartition entre soignant.
Merci beaucoup pour votre aide.
Très cordialement
Dr Ludovic Le Moing »

14 avril 2020

# COVID 19